Les 10 mots similaires ou synonymes de randoin

tollu    0.723370

diessel    0.719401

rouzot    0.715636

etamble    0.708819

assemat    0.708091

comolet    0.706892

roughol    0.706524

kerdelhue    0.703667

lausecker    0.701776

lechalupé    0.701396

Les 30 mots analogues ou les synonymes de randoin

Article Example
Lucie Randoin Lucie Randoin, née le 11 mai 1888 et décédée en 1960, était une biologiste et hygiéniste française.
Terrier Randoin Le Terrier Randoin (ou colline du Fragne) est le point culminant du département de l'Indre, en région Centre-Val de Loire, avec une altitude de . Il se situe sur le territoire de la commune de Pouligny-Notre-Dame, dans le Sud du département, à seulement un kilomètre au nord de la limite du département de la Creuse. Il appartient aux premiers contreforts septentrionaux du Massif central.
Lucie Randoin Lucie Randoin fut directrice du laboratoire de Physiologie à l'Institut national de la recherche agronomique. Elle a été la première femme à avoir enseigné à la faculté de médecine de Paris. Elle est l'auteur de nombreux ouvrages sur la diététique.
Pouligny-Notre-Dame C'est sur la commune de Pouligny-Notre-Dame que se situe le point culminant du département de l'Indre. C'est "Le Fragne", également appelé "colline du Fragne" ou "Terrier Randoin", qui culmine à d'altitude, et devance les hauteurs de Vijon, commune proche, de seulement quelques mètres.
Enceinte gallo-romaine de Tours C’est peu après, entre 364 et 388, que Tours, à la faveur d'une réorganisation administrative de l'Empire romain, a été élevée au rang de capitale de la Lyonnaise et que le christianisme s'est développé, notamment sous l'épiscopat de Martin. En 1979, Henri Galinié et Bernard Randoin s’interrogeaient : la construction du avait-elle été la cause ou la conséquence de l’accession de Tours au rang de capitale de province romaine ? Si la première proposition ne peut être ni affirmée ni infirmée, la seconde n’est plus recevable, la chronologie établissant désormais l’antériorité de la modification du plan urbain sur le changement de statut.
Souligné-sous-Ballon Durant toutes les années suivantes, Raymond Paumier poursuit sa mission de service public. Il devient chargé de cours à l'École de diététique de Paris avec Lucie Randoin sa fondatrice. Infatigable conférencier, il est membre de la délégation du colloque international de Genève sur l'instruction publique, et principal conférencier de l'alimentation des enfants au congrès de Rome sur la diététique en 1956. Il ne néglige pas la Roseraie de Montgeron, cet établissement fait référence dans le monde entier, et il reçoit des délégations de Chine, Japon, États-Unis, Québec, etc. Il fut honoré de son travail : Légion d'honneur, Mérite agricole, Santé publique, prix Élise Cailleret de l'Académie de médecine.
Caesarodunum Il est impossible d’évaluer la population résidant à "" sous le Haut-Empire. Archéologues et historiens proposent des densités de population, pour les villes de la Gaule romaine, allant de 150 à ; cette fourchette, déjà large, suppose en outre que la superficie de la ville soit connue avec précision et que la densité de population y soit uniforme : ce n’est pas le cas à Tours. La plupart des villes d’importance moyenne de Gaule, comprise, ne devaient pas dépasser à . Cette valeur concorde avec la proposition de faite en 1948 pour Tours par Jacques Boussard et reprise en 1979 par Henri Galinié et Bernard Randoin.
Aqueduc de Fontenay La ville antique de Tours, fondée au tournant de notre ère sous le nom de , s'étend sur une superficie d'environ au sein desquels la densité de l'urbanisation, encore très mal connue en 2015, semble plus importante en bordure de Loire. Il semble donc impossible d’évaluer la population résidant à sous le Haut-Empire. Archéologues et historiens proposent des densités de population, pour les villes de la Gaule romaine, allant de 150 à ; cette fourchette, déjà large, suppose en outre que la superficie de la ville soit connue avec précision et que la densité de population y soit uniforme : ce n’est pas le cas à Tours. La plupart des villes d’importance moyenne de Gaule, comprise, ne devaient pas dépasser à . Cette valeur concorde avec la proposition de pour Tours, émise en 1948 par Jacques Boussard et reprise en 1979 par Henri Galinié et Bernard Randoin.
Glozel Gaston-Edmond Bayle, chef du service de l’Identité judiciaire de Paris, est commis par le juge d'instruction de Moulins pour examiner les objets saisis lors de la perquisition au domicile des Fradin (écurie, grenier et « musée »). Le juge lui adjoint deux spécialistes : M. Maheu, docteur ès sciences naturelles, chef des laboratoires de micrographie à la Faculté de pharmacie de Paris, et M. Randoin, agrégé de l'Université, assistant de géologie et de minéralogie au Collège de France. Le rapport, remis le 10 mai 1929, conclut que les tablettes sont des contrefaçons récentes. Il fait état de la présence, dans la masse des tablettes, de fragments végétaux en parfait état de fraîcheur, de poils de laine et de coton provenant de tissus et en parfait état de conservation et dont les fibres sont teintes à l'aide de matières colorantes modernes, de l'absence de trace d'un enfouissement de quelque durée dans le sol. Il s'avère que la boue trouvée encore humide dans la petite casserole saisie dans le grenier des Fradin est identique à l'enduit superficiel de la grande et de la moyenne tablette. Quelques mois plus tard, Bayle est assassiné par un certain Philipponet, personne totalement étrangère à l’affaire mais qui lui reprochait un rapport frauduleux (monnayé auprès du propriétaire de celui-ci, M. Dichamp). Auparavant, en 1929, aux assises d'Anvers (Belgique), Bayle, qui se déclarait docteur ès sciences alors qu'il n'était que licencié, avait confondu dans l'affaire Almazoff, de la matière fécale avec du sang, ce qui fut défavorable à la défense qui l'avait requis comme expert. Émile Fradin est inculpé pour escroquerie le 4 juin 1929 sur la base du rapport de Bayle, mais il bénéficie d’une ordonnance de non-lieu le 26 juin 1931. La plainte contre Dussaud est jugée en mars 1932 et celui-ci est condamné pour diffamation.